Ronde, et Alors ?

Forum pour les personnes rondes, fortes ou ayant quelques kilos en trop
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 PHASE D'ATTAQUE

Aller en bas 
AuteurMessage
NATOUILLE

avatar

Féminin Nombre de messages : 189
Age : 47
Localisation : Crèvecoeur (Oise)
Loisirs : Robbie Williams, RW, mon pc, RW
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: PHASE D'ATTAQUE   Mar 17 Avr - 18:53

Une phase d'attaque ou PP
Qui durera :
===>Entre 7 et 10 jours pour les pertes de 30 kilos
===> De 10 jours pour les pertes de + 30 kilos
Pendant cette phase les aliments Tolérés sont interdits!

LES PROTEINES PURES (PP)


- Le bœuf : tous les morceaux à rôtir ou à griller sont autorisés, notamment le steak, le filet, le faux-filet, le rosbif, les morceaux du boucher, en évitant scrupuleusement l’entrecôte, la côte de bœuf toutes deux trop grasses et persillées. Le steak haché est autorisé mais la teneur en M.G ne doit pas dépasser le 10% de M.G

- Le veau : les morceaux conseillés sont l’escalope et le rôti de veau. La côte de veau est autorisée à condition de la débarrasser de la panne grasse qui l’entoure.

- Le cheval : tous ses morceaux sont autorisés à l’exception de la hampe. Le cheval est une viande saine et très maigre, consommez-là, si vous l’appréciez, sans appréhension et de préférence au repas du midi car c’est une viande extrêmement tonifiante dont la consommation trop tardive peut gêner votre sommeil.

- Le porc et l’agneau ne sont pas autorisés dans ce régime d’attaque qui doit être aussi pur et efficace que possible.

- Les abats : dans cette catégorie, seuls le foie et la langue sont permis : foie de veau, de bœuf ou de volaille. Les langues de veau et d’agneau, peu grasses, sont autorisées. Pour le bœuf, ne consommer que la moitié antérieure de la langue, notamment la pointe qui est la zone la plus maigre et éviter la partie arrière qui est trop grasse.

- Le lapin est une viande maigre que l’on peut consommer rôtie ou cuite à la moutarde et au fromage blanc maigre.

-Les jambons dégraissés, d’ écouennes, allégés en matière grasse (vérifier sur l’emballage) - interdit les jambons de charcuterie, le jambonneau, les jambons crus et fumés.

- Les poissons : Pour cette famille d’aliments, il n’y a aucune restriction, ni limitation. Tous les poissons sont autorisés, qu’ils soient gras ou maigres, qu’ils soient blancs ou bleus, qu’ils soient frais ou congelés ou en conserve au naturel mais pas à l’huile, ou qu’ils soient fumés ou séchés. Tous les poissons gras et bleus sont autorisés, notamment la sardine, le maquereau, le thon, le saumon. Le poisson fumé est lui aussi autorisé, notamment le saumon fumé qui, bien que gras et luisant n’est guère plus gras qu’un steak à 10% MG. Il en va de même de la truite fumée, de l’anguille ou du haddock. Le poisson en conserve, très utile en cas de repas rapide ou en encas, est autorisé s’il s’agit de conserve au naturel comme le thon, le saumon, le maquereau au vin blanc consommé sans sa sauce. Le surimi aussi.

- Les fruits de mer : Tous les crustacés et tous les coquillages. Les crevettes grises et roses, les gambas, le crabe, le tourteau, les bigorneaux, le homard, langouste et langoustines, les huîtres, les moules, les praires et les coquilles Saint-Jacques.

- La volaille : toute la volaille est autorisée sauf les volailles à becs plats, canard et oie, mais a condition expresse d’être consommée sans la peau.

- Les œufs : se consomment soit durs, à la coque, ou cuits sur le plat, en omelette ou brouillés sur une poêle en silicone, c’est-à-dire sans adjonction d’huile ni de beurre.
Les œufs sont riches en cholestérol et leur consommation excessive est déconseillée chez les sujets qui en présentent un taux sanguin anormalement élevé. Dans ces cas, il est conseillé de limiter sa consommation à 3 ou 4 jaunes d’œufs par semaine, le blanc, protéine pure par excellence, pouvant être utilisé sans aucune restriction. Dans ces cas, il peut aussi être utile de confectionner ses omelettes et ses œufs brouillés en utilisant un jaune pour deux blancs.

- Les laitages maigres (yaourts, fromages blancs et faisselles à 0% MG)
Les laitages édulcorés sont donc autorisés en veillant à les choisir étiquetés à 0% de MG.
Les laitages maigres fruités sont donc autorisés en quantités modérées (2 par jour), mais ceux qui recherchent un démarrage foudroyant auront intérêt à les éviter pendant la phase d’attaque.
Les laitages maigres autorisés pendant cette phase d'attaque sont:
=>yaourts, fromages blancs, faisselles, petits suisses à 0% MG
=> fromage tel saint MORET,tartare à 0%
à raison de 700 à 800 g de laitages/jour pas plus du à son taux de glucides non négligeable en cette phase d'attaque.
Le lait écrémé quant à lui sera écrémé et pas plus de 250 ml/jour.

- Un litre et demi de liquide par jour OBLIGATOIRE , eaux Contrexéville, Vittel, Evian, Volvic , VITTELLOISE ou Perrier , café, thé ou infusion ou tisane, coca cola Light

- Les adjuvants - lait écrémé, le vinaigre, les aromates, les herbes, thym ail persil oignon échalote ciboulette , épices, le sel, la moutarde mais leur usage doit rester modéré.

LES QUANTITES NE SONT PAS LIMITEES DANS CE REGIME !!!


! ATTENTION ! Toute la volaille est autorisée sauf les volatiles à becs plats, canard et oie, mais à la condition express d’être consommée sans la peau.

- La préparation des viandes, poissons et autres doit s’effectuer sans utiliser de matières grasses, sans beurre, sans huile ni crème, même allégée. La cuisson conseillée est la grillade , mais ces viandes peuvent aussi être rôties au four ou à la rôtissoire ou préparées en papillote ou même bouillie.

- Toutes les huiles sont interdites. Si certaines huiles, telle l’huile d’olive, ont la réputation justifiée d’être favorables au cœur et aux artères, elles n’en sont pas moins des huiles et des lipides purs qui n’ont pas leur place dans ce régime de protéines pures.

En revanche, l’huile de paraffine est autorisée pour la préparation des vinaigrettes mais pas en cuisson (NS : nocif !). Utilisez-la en petites quantités et coupée à de l’eau de Perrier qui l’allège et réduit son pouvoir huilant très élevé et aussi parce que, très lubrifiante, elle risque d’accélérer fâcheusement le transit intestinal.

- Achetez du SON DE BLE EN PAILLETTES et mettez en dans vos yaourts, ou 1 Cuillère de paraffine en fin de repas principal.

JOURNEE BLANCHE


Pour casser un palier ou une stagnation ( et uniquement dans ce but), nous conseillons une journée blanche, celle-ci doit être faite à titre exceptionnel , le docteur l'a validée, mais ne pas en faire à outrance au risque de frustrer ou compulser.

Elle se compose comme son nom l'indique d'une journée à base de poisson blanc (ex pavés de cabillaud) avec citron et ciboulettes, d'omelette blanche à base de blancs d'oeufs (un jaune quand même) de fromage blanc., petits suisses 0%, viande blanche (dinde, blanc de poulet, lapin), ma galette mais sans son jaune d'oeuf.

Cette journée aide à "re décoller" quand cela fait pas mal de jour qu'on stagne (ce qui arrive souvent en fin de parcours!)

Exemple de menus journées blanches
matin : 1 thé léger au lait ou café, 1/2 galette géante, 100g de fromage blanc 0%

10h (si vous avez faim) 1 yaourt nature 0%, 1 blanc de poulet

midi : filet de cabillaud au herbes en papillote, et/ou escalopes de dinde façon KEFTA, 150 g de faisselle 0%

goûter : 1/2 galette, 1thé, blanc d'oeufs dur à volonté (le jaune de côté!!)

soir : filet de poisson court bouillon, crevettes, Yaourt nature 0%

LA GALETTE
1 CS de son de blé
1 CS de son d’avoine
1 œuf ou 1 blanc d’œuf
1 CS de fromage blanc
On fait cuire sur une poêle anti adhésive, avec un peu d’huile sur un coton

Vu la rigidité de cette "journée blanche" il va de soi que c'est avec parcimonie en cas de stagnation de plus de 10 jours hors période PL et Règles!


Les adjuvants sont les petits plus qui vont permettre d'égailler votre régime !

En phase I voici la liste :
Indispensable pour les salades :
La vinaigrette huile de paraffine
1 CC de moutarde
1 CC vinaigre
1 CC d'huile de paraffine
De l'eau gazeuse ou non
La vinaigrette au yaourt
1/2 yaourts a 0%
Une petite CC de moutarde
1 CC de vinaigre
Sel, poivre, herbes diverses

- Le vinaigre, les aromates, les herbes, thym, ail, persil, oignon, échalote, ciboulette, etc., ainsi que toutes les épices sont non seulement autorisées mais vivement conseillés. Leur usage permet d’enrichir la saveur des aliments consommés et d’élever leur valeur sensorielle, c’est-à-dire la prise en compte de toutes les sensations de bouche par les centres nerveux gérant la satiété, ce qui augmente leur pouvoir de rassasiement.

- Les cornichons ainsi que l’oignon sont permis s’ils sont utilisés comme condiments mais sortent du cadre du régime des protéines pures si les quantités utilisées sont telles qu’il faille les considérer comme des légumes.

Le citron peut être utilisé pour parfumer poissons ou fruits de mer, mais ne peut être consommé sous forme de citron pressé ou de citronnade, même non sucré, car, dès lors, il ne s’agit plus d’un condiment mais d’un fruit, acidulé certes, mais sucré et non compatible avec les protéines pures.

- Le sel et la moutarde sont autorisés mais leur usage doit rester modéré, surtout en cas de tendance à la rétention d’eau, particulièrement fréquente chez l’adolescente aux règles anarchiques et chez la femme pré ménopausée ou en cours d’instauration d’un traitement hormonal de substitution. Pour les inconditionnels de ces saveurs, il existe des moutardes sans sel et des sels diététiques peu iodés.

- Le ketchup ordinaire n’est pas autorisé car à la fois très sucré et très salé, mais il existe des ketchups de régime non sucrés qui peuvent être utilisés en quantités modérées.

- Les chewing-gums peuvent s’avérer très utiles en cours de régime pour les grignoteurs habitués à mastiquer. Toutefois, la mention sans sucre n’est pas suffisante, et pour être compatibles avec les protéines pures, ces chewing-gums doivent être édulcorés
exclusivement à l’aspartam et non, comme la plupart d’entre eux, au sorbitol, un sucre de pénétration plus lente que celle du saccharose mais un sucre tout de même.

=>Le point sur les édulcorants
1) les édulcorants
Les édulcorants sont des composés chimiques qui ne font pas partie du groupe des glucides et possèdent un pouvoir sucrant très supérieur à celui du sucre, mais pas, ou peu de valeur nutritive (calories). La saccharine, le cyclamate et L'ACESULFAME sont des composés organiques au goût sucré mais ne renferment aucune calorie. La saccharine est environ 450 fois plus sucrée que la quantité correspondante de sucre, le cyclamate environ 35 fois et l'acésulf200 fois. Ces édulcorants sont éliminés de l'organisme sans avoir subi de modification. L'aspartame, qui se compose d'une association des deux constituants protidiques acide Aspartique et Phénylalanine, est absorbé et dégradé par l'organisme en tant que protéine. Un gramme d'aspartame renferme 4 calories. Mais du fait que l'aspartame est environ 200 fois plus sucré que la quantité correspondante de sucre, ces calories n'entrent pas dans la balance. L'aspartame est donc pratiquement sans calories.

Le SUCRALOSE est un édulcorant non calorique, également connu sous le nom commercial SPLENDA. Il possède un pouvoir sucrant 500 à 600 fois plus élevé que le sucre (saccharose), 2 fois plus que la saccharine et 4 fois plus que l’aspartame.. Donc nous considèrerons tout simplement le sucre contenu dans chaque dragée au même titre que les glucides contenu dans les yaourts aux fruits limités à 2/jour et ne devant pas dépasser 6 g de glucides/100g! En tenant compte de cela il devient évidemment que ce genre de chewing-gum sera INTERDIT en phase d'attaque, et considéré comme un TOLERE en phase de croisière à raison de 5 à 8 dragées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
PHASE D'ATTAQUE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regime Dukan phase d;attaque
» Phase d'attaque
» durer de la phase d'attaque
» une question sur l'après phase d'attaque
» En Phase d'attaque mais a envie de gourmandise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ronde, et Alors ? :: Les divers régimes :: Régimes protéinés-
Sauter vers: